Le gouvernement chinois a annoncé via un communiqué publié sur son site internet, son intention de parvenir à la réduction des émissions liés à ces centrales à charbon de 60%  d’ici l’horizon 2020.

Avec cette mesure, le gouvernement compte économiser environ 100 millions de tonnes de charbon brut et éviter chaque année, le rejet dans l’atmosphère d’environ 180 millions de tonnes de CO2. Le pays a par ailleurs prévu  un pic de ses émissions de CO2 autour de 2030.

La Chine qui représente la deuxième puissance économique mondiale est également le plus grand producteur et consommateur de charbon au monde et le premier pollueur de la planète.