Le président nigérian Muhammadu Buhari a signé l’accord de Paris sur les changements climatiques lors de la « réunion spéciale de haut niveau, le 21 septembre, sur l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris sur les changements climatiques » convoqué par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, au siège de l’ONU à New York, en marge de la 71e session l’Assemblée générale des Nations unies.

Par le biais de cet accord, le Nigéria s’engage à réduire ces émissions de 20% dans le cas de la contribution inconditionnelle et de 45%, dans celle conditionnelle conformément à sa contribution déterminée au niveau national.

D’après Muhammadu Buhari, cette contribution «  vise à construire une société résiliente face au climat à travers le Nigéria ». « Nous avons mis sur place, un comité interministériel sur le changement climatique pour superviser la mise en place de la contribution de mon pays, assurant de ce fait, une approche multisectorielle forte, une cohérence et une synergie pour l’action climatique » a-t-il poursuivi. Par ailleurs, il a assuré la ratification de l’accord par son pays avant la COP22, qui se déroulera au Maroc dans le mois de Novembre.