Le changement climatique n’est pas toujours synonyme de catastrophes. C’est aussi de nombreuses opportunités pour ceux qui savent voir le bon côté des choses. Les cigognes blanches, l’ont bien compris. Ces oiseaux ont en effet trouver le moyen de prolonger la saisons des amours et mieux se reproduire grâce au changement climatique.

La cigogne blanche de son nom scientifique Ciconia ciconia est un oiseau qui vie dans les milieux aquatiques. Il est un migrateur qui passe habituellement l’hiver dans les zones tropicales d’Afrique subsaharienne jusqu’en Afrique du Sud ou sur le sous-continent indien et effectue sa reproduction en Europe. Pour effectuer le déplacement, elle devait parcourir une longue distance. Mais désormais,  grâce aux effets positifs du changement climatique sur les courants d’air, elle a changé cette coutume qui lui fait dépenser beaucoup d’énergie.

Au lieu de migrer jusqu’en Afrique subsaharienne, elle pose dorénavant ses valises sur le pourtour méditerranéen ou le long des côtes atlantiques au sud de l’Europe.
La distance de migration nettement plus courte, le voyage moins pénible, les cigognes arrivent plus tôt et en pleine forme sur le lieu de reproduction. Elles passent donc une saison plus longue et une saison des amours plus mouvementée. Elles peuvent même élever deux nichées dans la même année.