Selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), la population de vautours d’Afrique connaissent une rapide diminution. L’IUCN estime ainsi que, six des onze espèces de vautours  répertoriées en d’Afrique ont vu leur population décliner rapidement et présentent de ce fait un risque élevé d’extinction.

D’après l’organisation, les principales causes de ce phénomène sont entre autres l’empoisonnement involontaire des vautours par la chair qu’ils consomment, l’empoisonnement volontaire des vautours par les braconniers et le braconnage des vautours pour le commerce de leurs différentes parties utilisées dans la médecine traditionnelle.

Ce déclin des vautours pourrait avoir des conséquences sur les populations d’animaux et sur les écosystèmes. Ces oiseaux, forts de leur réputation de charognard, nettoient les carcasses d’animaux et contribuent à limiter les épidémies.